L’énergie d’un projet modèle par EKZ

L’énergie d’un projet modèle par EKZ

Logements de grande qualité, commerces et services, le tout concentré en pleine campagne, mais à quelques minutes de Lausanne : le séduisant complexe architectural « Grand Chemin », initié en 2016 à Épalinges, sera finalisé au printemps prochain. Composé de deux bâtiments avec leurs aménagements extérieurs, le projet devait être à la fois rationnel et respectueux de l’environnement. EKZ assure la production et la gestion de l’énergie pour l’ensemble du complexe.

Le projet d’urbanisation mixte « Grand Chemin » amènera près de 100 nouveaux habitants et des emplois à son quartier. Une petite oasis au cœur de la campagne, et pourtant tout près de la ville, Épalinges étant particulièrement bien desservie par les transports publics lausannois. Mais, dans ce beau projet qui sera achevé au printemps prochain, lier densification et qualité de vie n’était pas le seul défi. Implantées à l’orée d’une forêt et près d’un cours d’eau, les constructions devaient également être respectueuses de leur environnement naturel et conformes au standard Minergie.

Le projet d’urbanisation mixte « Grand Chemin » amènera près de 100 nouveaux habitants et des emplois à son quartier. Une petite oasis au cœur de la campagne, et pourtant tout près de la ville, Épalinges étant particulièrement bien desservie par les transports publics lausannois. Mais, dans ce beau projet qui sera achevé au printemps prochain, lier densification et qualité de vie n’était pas le seul défi. Implantées à l’orée d’une forêt et près d’un cours d’eau, les constructions devaient également être respectueuses de leur environnement naturel et conformes au standard Minergie.

Du soleil à la terre

Le concept d’approvisionnement énergétique a été intégralement confié à EKZ. L’électricité propre est générée par une installation photovoltaïque placée sur les deux surfaces de toiture. La production solaire fournit une grande part de l’énergie consommée par les deux bâtiments. Elle alimente également des pompes à chaleur reliées à un champ de sondes géothermiques verticales. Lorsque les températures sont élevées, et que les locaux commerciaux doivent être rafraîchis activement, le fonctionnement des pompes à chaleur est simplement inversé. La chaleur excédentaire est reconduite dans la terre par le système.

Le concept d’approvisionnement énergétique a été intégralement confié à EKZ. L’électricité propre est générée par une installation photovoltaïque placée sur les deux surfaces de toiture. La production solaire fournit une grande part de l’énergie consommée par les deux bâtiments. Elle alimente également des pompes à chaleur reliées à un champ de sondes géothermiques verticales. Lorsque les températures sont élevées, et que les locaux commerciaux doivent être rafraîchis activement, le fonctionnement des pompes à chaleur est simplement inversé. La chaleur excédentaire est reconduite dans la terre par le système.

Toujours plus près de l’autonomie

« L’idée est que les besoins en électricité soient couverts, autant que possible, par l’installation photovoltaïque. Les données liées au chauffage, au refroidissement et à l'eau chaude sanitaire sont donc relevées et analysées dans ce but », explique Peter Kurmann, chef de projet chez EKZ. La charge électrique est gérée avec une solution de contrôle et de distribution dynamique, grâce à laquelle la part d’autoconsommation devrait atteindre environ 70% de l'énergie produite par l'installation solaire. L’objectif est de faire progresser cette part autant que possible, et l’optimisation du système de gestion a déjà été modélisée par les planificateurs d'EKZ. Mais « la meilleure solution ne pourra être déterminée que sur la base de l’expérience, du fonctionnement réel ! », précise M. Kurmann.

« L’idée est que les besoins en électricité soient couverts, autant que possible, par l’installation photovoltaïque. Les données liées au chauffage, au refroidissement et à l'eau chaude sanitaire sont donc relevées et analysées dans ce but », explique Peter Kurmann, chef de projet chez EKZ. La charge électrique est gérée avec une solution de contrôle et de distribution dynamique, grâce à laquelle la part d’autoconsommation devrait atteindre environ 70% de l'énergie produite par l'installation solaire. L’objectif est de faire progresser cette part autant que possible, et l’optimisation du système de gestion a déjà été modélisée par les planificateurs d'EKZ. Mais « la meilleure solution ne pourra être déterminée que sur la base de l’expérience, du fonctionnement réel ! », précise M. Kurmann.

Après l’installation, de vrais services au consommateur

Parallèlement, un Regroupement de Consommation Propre (RCP) a été créé par les copropriétaires des appartements afin de favoriser l'utilisation de l’électricité photovoltaïque. EKZ facture également la consommation de chauffage, d'eau chaude et d'eau froide.

Parallèlement, un Regroupement de Consommation Propre (RCP) a été créé par les copropriétaires des appartements afin de favoriser l'utilisation de l’électricité photovoltaïque. EKZ facture également la consommation de chauffage, d'eau chaude et d'eau froide.

Inscription à la newsletter

Envoyer

Merci pour votre inscription!

Merci pour votre inscription!

Malheureusement, une erreur s'est produite lors de l'envoi de votre demande. Veuillez réessayer plus tard ou contacter l'assistance.

Malheureusement, une erreur s'est produite lors de l'envoi de votre demande. Veuillez réessayer plus tard ou contacter l'assistance.

Votre demande sera transmise.
Votre demande sera transmise.