Lotissement d’immeubles locatifs à Fribourg

A Fribourg huit bâtiments totalisant 64 logements en copropriété utilisent la géothermie comme source d’énergie respectueuse de l’environnement. Chaque bâtiment dispose de sa propre installation qui produit la chaleur nécessaire au chauffage et à l’eau chaude sanitaire grâce à des sondes géothermiques et à des pompes à chaleur, ainsi qu’un échangeur pour le rafraîchissement passif du bâtiment. Les installations ont été réalisées et sont exploitées par EKZ.

64 logements en copropriété profitent de la géothermie

64 logements en copropriété profitent de la géothermie

Un total de 64 logements en copropriété est construit par des entreprises locales dans le quartier fribourgeois du Schönberg, en plein essor en raison du futur raccordement au pont de la Poya. La parcelle jouxte un environnement verdoyant, la situation et l’orientation des bâtiments offrant une vue imprenable sur la ville basse et la cathédrale St. Nicolas. La vieille ville de Fribourg, nichée dans les méandres de la Sarine, est considérée comme l’un des plus beaux exemples d’architecture médiévale.

Consommation d’énergie respectueuse de l’environnement

Les huit bâtiments ont été investis par étape. Ils sont tous occupés depuis août 2015. Toutes les maisons sont équipées de technologie à basse énergie respectueuse de l’environnement. Le choix de la technologie s’est porté sur des sondes géothermiques et des pompes à chaleur pour la production de la puissance de chauffage nécessaire aux chauffages au sol (jusqu’à 35 degrés) et l’eau chaude sanitaire. Chaque installation dispose en outre d’un chauffe-eau moderne en acier inoxydable d’une contenance de 1000 litres. Le rafraîchissement passif « Free-cooling » permet d’améliorer le confort des appartements.

Fourniture de chaleur et de froid par EKZ

Fourniture de chaleur et de froid par EKZ

Huit bâtiments, huit contrats d’énergie

Alors que l’entrepreneur est responsable du financement, de la construction et de la vente des immeubles, EKZ est propriétaire des installations de chauffage et se charge par conséquent de leur financement, de leur construction et de leur exploitation durant la durée contractuelle de 30 ans.
Les huit contrats pour les maisons de la rue Joseph-Chaley assurent aux propriétaires un approvisionnement en énergie constant et un fonctionnement sans faille des installations, sans risque financier ou obligation d’entretien. Les quantités de chaleur fournies sont préalablement définies à un prix conclu par contrat.

Complexe immobilier Limmatfeld

Le Limmatfeld de Dietikon est situé aux portes de Zurich : « Notre petite ville ». EKZ approvisionne bureaux, commerces et logements en chaleur, froid et eau chaude sanitaire. Le réseau de chauffage à distance est alimenté par les rejets thermiques provenant de la station d’épuration des eaux usées située à proximité.

Approvisionné en énergie par EKZ : le Limmatfeld de Dietikon.

Approvisionné en énergie par EKZ : le Limmatfeld de Dietikon.

Onze groupes de bâtiments intégrant des promenades, des places et des espaces verts voient le jour au Limmatfeld, sur une aire de 87 000 mètres carrés. L’ancienne friche industrielle accueillera dorénavant 3000 nouveaux habitants et jusqu’à 2000 emplois y seront créées. Le volume d’investissement total s’élève à 600 millions de francs.

L’efficacité énergétique, une question centrale

Le complexe immobilier entièrement conçu selon le standard Minergie et pose, avec son concept énergétique, des impératifs très stricts en matière d’efficacité énergétique et de développement durable. Il inclut également un réseau de chauffage à distance desservant tous les bâtiments. Les rejets thermiques proviennent de la station d’épuration des eaux (STEP). Située à proximité, cette dernière est exploitée par l’entreprise Limeco. L’approvisionnement en chaleur, froid et eau chaude repose sur un contracting énergétique d’EKZ. Une installation centralisée de pompe à chaleur mise en service en 2011 constitue le cœur du système d’approvisionnement en énergie. Les bâtiments raccordés au réseau de chauffage à distance peuvent à la fois se procurer de la chaleur et injecter de la chaleur résiduelle.

Plus de 2600 tonnes de CO2 économisés

Une fois achevée, l’installation disposera de quatre grandes pompes à chaleur d’une puissance d’environ 8000 kW. La production d’énergie thermique devrait atteindre un total annuel de 17 millions de kWh.

Une partie de l’installation de la centrale de chauffage

Une pompe à chaleur de la centrale de chauffage

Environ 84 % des besoins doivent être couverts par de l’énergie renouvelable provenant de la STEP, le reste étant fourni par un chauffage gaz-fioul intégré dans le réseau. La part d’énergie renouvelable correspond à un équivalant-pétrole d’environ 1,1 million de litres de fioul économisés chaque année. La production de plus de 2600 tonnes de CO2 peut ainsi être évitée.

Avantage pour la commune

EKZ a pu mettre à profit sa grande expérience dans l’utilisation de la chaleur résiduelle de la STEP dans le contracting énergétique du projet. Le contracting énergétique n’a pas engendré de coût pour la commune. Dietikon a en outre pu collecter des points importants pour son label Cité de l’énergie.

Réseau de chauffage à distance de Bubikon

EKZ a mis en service un nouveau réseau de chauffage à distance dans la Cité de l’énergie de Bubikon en moitié moins de temps qu’il n’en faut habituellement pour la planification et la construction. Le réseau dispose d’une chaudière à copeaux de bois et à gaz et approvisionne dorénavant environ 10 immeubles avec de la chaleur respectueuse de l’environnement provenant du bois de la région.

Centrale de chauffage du réseau de chauffage de Bubikon

Centrale de chauffage du réseau de chauffage de Bubikon

En l’espace d’un an seulement après la signature du contrat, EKZ a réalisé la planification et la construction complète de la centrale de chauffage et des conduites à distance dans le cadre du contracting énergétique. Le réseau de chauffage à distance a pu être réalisé en l’espace d’un an de manière flexible, grâce à de longues années d’expérience. La mise en service de l’installation a eu lieu fin 2014.

L’approvisionnement en chaleur est assuré à long terme

La commune de Bubikon avait lancé un appel d’offres pour le réseau de chauffage dans le cadre de son engagement en tant que Cité de l’énergie. Elle cherchait activement un contracteur pour la réalisation du réseau de chauffage. L’exploitation technique de l’installation devait être garantie à long terme et l’approvisionnement en chaleur assuré. Le réseau constitué d’une chaudière à copeaux de bois et à gaz approvisionne en énergie respectueuse de l’environnement neuf bâtiments officiels, dont des immeubles des écoles de Bubikon et de l’administration communale, des pompiers et une résidence pour personnes âgées et seniors.

Energie provenant du bois de la région

La chaleur est produite en majeure partie à partir de copeaux de bois et doit fournir au moins 80 % du besoin annuel en énergie de 1,3 million de kWh/an. Les copeaux proviennent principalement de la région. La valeur ajoutée reste ainsi dans la commune et l’environnement est préservé. La chaudière à bois du chauffage à copeaux de bois dispose d’une puissance de 550 kW. Une chaudière à gaz de 400 kW assure en outre la couverture des pointes de charge durant les mois froids et les mois d’été.

Une chaudière à bois fournit l’énergie

Une chaudière à bois fournit l’énergie

Les chaudières à bois et à gaz, l’accumulateur et les armoires électriques se trouvent au parterre de la centrale de chauffage. Le local hydraulique, l’installation de ventilation et le silo de 160 m3 se trouvent au sous-sol. Les copeaux de bois livrés de l’extérieur par un puits y sont stockés. Les copeaux de bois sont transportés dans la chaudière à bois par une vis convoyeuse pour y produire de la chaleur qui est distribuée dans les différents bâtiments par les conduites à distance. Les bâtiments abritent des points de fourniture qui prennent en charge la distribution de la chaleur.

Park Tower de Zoug

Le plus haut bâtiment du canton se situe dans la ville de Zoug – la Park Tower. La tour est une construction de classe exceptionnelle qui mise entièrement sur les énergies renouvelables pour son approvisionnement en énergie.

EKZ a réalisé le concept sophistiqué du chauffage et de l’eau chaude sanitaire.

Approvisionnement en énergie de la Park Tower avec le contracting énergétique

Approvisionnement en énergie de la Park Tower avec le contracting énergétique

La ville de Zoug a un nouveau symbole : la Park Tower qui, avec ses 25 étages et ses 81 mètres de hauteur, constitue le plus haut bâtiment du canton. 60 % de la surface utile sont réservés à la propriété immobilière, 40 % aux services. Le bâtiment construit selon la norme Minergie et exploitable de manière durable est entièrement approvisionné par de l’énergie provenant de sources d’énergie renouvelables.

Les eaux souterraines et la géothermie livrent de l’énergie

L’énergie nécessaire est fournie par les eaux souterraines à une température d’environ 12 degrés. Elle est acheminée dans la centrale de chauffage où sa chaleur est prélevée par un échangeur de chaleur et amenée à un niveau utilisable pour le chauffage des locaux et l’eau chaude sanitaire par des pompes à chaleur. L’eau souterraine est réintroduite dans la nappe phréatique par pompage à haute pression après utilisation ; on parle ici de « puits artésiens d’eau souterraine ».

La géothermie est utilisée en tant que source d’énergie supplémentaire car l’utilisation thermique de l’eau souterraine n’est autorisée que dans certaines limites. EKZ utilise à cet effet les 34 pieux de stabilisation situés sous le bâtiment. Des sondes géothermiques spéciales leur sont accolées à une profondeur de 40 mètres. Elles servent à la fois de source de chaleur et de froid : la chaleur est acheminée du sol à la pompe à chaleur par des conduites fixées aux fers d’armature des pieux.

L’une des deux centrales de chauffage

L’une des deux centrales de chauffage

Les locaux de la tour sont réfrigérés en été en renvoyant dans le sol la chaleur produite à l’intérieur de la Park Tower. La chaleur y est stockée et peut être réutilisée en hiver pour le chauffage. Pour distribuer et compenser de manière optimale la pression de l’eau sur tous les étages, deux centrales d’énergie ont été installées dans la Park Tower (une au 3e sous-sol et une au dernier étage).

EKZ se charge de la construction et de l’exploitation

Le volume d’investissement pour la production d’énergie de la Park Tower se monte à environ 2,3 millions de francs. Les risques financiers et techniques de la construction, de l’exploitation et de l’entretien de l’installation d’énergie incombent à EKZ. Dans le cadre de ce contracting énergétique, EKZ veille à une exploitation durable et sans panne par une télésurveillance et par son service de piquet 24 heures sur 24.
 

Lotissement de maisons familiales Wila

Un lotissement de maisons familiales à Wila est chauffé par la chaleur de la géothermie. Un ancien chauffage au fioul a été remplacé par une installation à pompe à chaleur moderne dans le cadre d’un contracting énergétique.

Maisons familiales à Wila : chauffées durablement grâce à un contracting énergétique.

Maisons familiales à Wila : chauffées durablement grâce à un contracting énergétique.

Le chauffage est assuré aujourd’hui par deux pompes à chaleur d’une puissance de 43 kilowatt (kW) chacune. Cinq sondes installées à une profondeur de 300 m acheminent l’énergie géothermique jusqu’à la centrale de chauffage située dans un garage souterrain. De là, l’énergie est répartie dans les neuf logements par le biais de conduites de chauffage à distance. 22 000 litres de fioul sont annuellement économisés par le système moderne, ce qui évite l’émission d’environ 45 tonnes de CO2. La géothermie est utilisée à Wila dans le cadre du modèle contracting d’EKZ. Nous n’étions pas seulement contracteur du projet mais aussi l’entrepreneur général.

D’importants travaux de construction ont été nécessaires pour la réalisation de l’installation. Les nouveaux composants ont finalement dû être intégrés dans l’infrastructure existante. Pour ce projet, l’association des propriétaires du complexe immobilier a pu bénéficier des subventions de la plateforme d’EKZ pour la compensation du CO2.

Deux pompes à chaleur produisent de la chaleur à partir de la géothermie

Deux pompes à chaleur produisent de la chaleur à partir de la géothermie

Bâtiment public à Veyrier

EKZ assure depuis 2014 l’approvisionnement en chaleur d’une école primaire à Veyrier, ainsi que dans les alentours de la centrale.

L’école primaire du «Grand-Salève»

L’école primaire du «Grand-Salève»

EKZ a repris la propriété et la charge d’exploitation d’une installation de chauffage qui a été mise en service à la fin 2013 par la Ville de Veyrier (GE). Depuis lors, les spécialistes d’EKZ sont responsables de l’ exploitation et de l’entretien sans faille de l’installation bivalente à pellets et à gaz de Veyrier (GE) est en service depuis septembre 2013. La puissance de la chaudière à pellets est actuellement de 550 kW, le réseau de conduites à distance a été étendu et se sont à l’heure actuelle cinq bâtiments qui sont raccordés dans les environs de la centrale; à l’issue des travaux, jusqu’à 10 bâtiments consommeront de la chaleur provenant d’énergie renouvelable pour une puissance totale raccordée s’élevant à 2'000 kW. D’autres projets sont en cours de développement ou sur le point d’être réalisés en Suisse romande.

Vue d’ensemble des installations

contact